Troisième journée d’étude :
Cadres et entrepreneuriat :
mythes et réalités

Ecole de Management de Lyon, 6 juin 2002

pour télécharger le Cahier 3 au format pdf cliquez ici

 

La troisième journée du Gdr CADRES s’est intéressée à l’étude d’une des dynamiques susceptibles d’affecter la population cadre : celle du développement de l’entrepreneuriat. En effet, la critique des organisations bureaucratiques oblige à repenser la figure traditionnelle du cadre de la grande entreprise. Elle pose en particulier la question des nouvelles " élites organisationnelles ". Deux types de ruptures éventuelles sont à explorer. Premièrement, l’émergence de nouveaux modèles professionnels pour les cadres progressant à l’intérieur d’une grande entreprise, du fait en particulier de l’accent mis sur la nécessité de " moderniser les organisations " et de développer leurs " capacités d’innovation ", ainsi que les " attitudes intrapreneuriales " de leurs membres. Deuxièmement, l’émergence d’une alternative crédible à la figure traditionnelle du cadre promis à une carrière organisationnelle, qui pourrait être symbolisée en particulier par la figure de " l’entrepreneur ".

Une première série de ces papiers traite des voies de la modernisation des entreprises. La communication de M. Coster et de B. Moreau se centrent sur les transformations en cours qui se traduisent concrètement par le développement de structures spécifiques. La première rappelle que le phénomène entrepreneurial ne se limite pas à la création ni à la reprise d’entreprises indépendantes, et pointe différentes formes de la création d’entreprise à l’intérieur de structures déjà existantes. B. Moreau expose quelques manifestations concrètes de la tentative d’introduction chez France Télecom de " l’esprit d’entreprendre ". Il souligne les enjeux et difficultés liés au développement de l’entrepreneuriat dans des structures confrontées à des défis technologiques d’une part, mais aussi à des enjeux financiers. Les autres papiers se rapportant à la modernisation des entreprises s’intéressent à des transformations plus diffuses. Evolutions des rôles de managers dans des organismes publiques - encadrants des villes, secteur public québécois. M. Buscatto rend compte quant à elle de l’évolution du rôle d’encadrant dans trois sociétés d’assurance. La communication de G. Minguet et F. Osty consacrée à la carrière des ingénieurs s’attache à deux histoires d’entreprise.

La question de la crédibilité que l’on peut accorder aux discours consacrés à l’évolution des organisations et au développement de carrières plus entrepreneuriales est plus précisément au cœur de la seconde série d’interventions. P-G. Hourquet et A. Roger s’emploient à montrer que si le nombre des ingénieurs impliqués ou souhaitant s’engager dans une carrière entrepreneuriale est faible, cette filière constitue néanmoins une évolution possible pour cette population à ne pas sous-estimer. Y-F. Livian traite quant à lui des pratiques de rémunération des cadres.

Les deux dernières communications cherchent davantage à pointer les raisons de l’engouement pour les notions d’intrapreneuriat ou d’entrepreneuriat. E. Roussel propose de voir dans le recours à la notion d’intrapreneuriat une tentative d’occultation d’un rapport de subordination qui permet en particulier de passer sous silence la question pourtant fondamentale du " comment " réaliser le travail. C-C. Rüling s’efforce de montrer comment les modes managériales qui contraignent les managers les servent également. Elles leur permettent en particulier de donner du sens à leur action et leur donne de quoi alimenter une image d’eux-mêmes cohérente et valorisée.

Françoise DANY.

 

Sommaire des Cahiers du Gdr CADRES n°3

Avant-propos. Françoise DANY

Entrepreneur et entrepreneuriat. Michel COSTER

L'esprit d'entreprendre chez France Télécom. Bernard MOREAU

Nouveaux modèles d'organisation et transformations de la fonction d'encadrement dans les organisations municipales. Céline DESMARAIS

La relève dans le secteur public québécois : entre la tentation de l'innovation et la fidélité au modèle. Claude LARIVIERE

Redéfinir la réussite : observations sur les formes plurielles de carrières d'ingénieur. Guy MINGUET, Florence OSTY

Les hiérarchies intermédiaires face à l'idéal managérial : un discours, des processus. Marie BUSCATTO

La rétribution des cadres : entre sélectivité et fidélisation. Yves-Frédéric LIVIAN

Les ingénieurs français et l'entrepreneuriat comme orientation de carrière. Pierre-Guy HOURQUET, Alain ROGER

Quelques réflexions critiques sur la notion d'intrapreneuriat. Eric ROUSSEL

The entrepreneurialization of management and the quest for identity : popular management concepts as interpretative resources. Charles-Clemens RULING

Conclusion de la journée. David COURPASSON